Visite de l'île d'Aix avec l'équipage du bateau « La Marcelle »

visitez Aix, une ile de quiétude accessible en bateau
Aix, une ile de quiétude de 129 hectares accessible par la mer en navire

L’ile d’Aix est un croissant de terre de 129 hectares (1,2Km²), 3 kilomètres de long et 700 mètres de large. Classée « Site Naturel Remarquable », l’ile concentre toute la diversité des paysages du littoral de la Charente Maritime.

Véritable microcosme (moins de 200 habitants permanents y résident), Aix est une île de quiétude, puisque son accès visiteur se fait uniquement par bateau. Le débarquement sur l’île à lieu au port maritime d’Aix, qui vous ouvre ces portes sur ce petit village protégé par ses fortifications (Vauban) datant de la fin du XVIIe siècle.

Pour découvrir l’île d’Aix, trois possibilités s’offrent à vous : à bord d’une calèche tiré par des chevaux, à bicyclette, ou à pied. En empruntant le sentier des Douaniers, faites le tour de l’île, une promenade de 7 km vous attends. Sur votre chemin, les paysages sont de toute beauté : criques, falaises, plages, bois, marais, prairies et pré-salés sont au programme. Au nord de l’île, au cœur de la forêt, le fort Liédot, visites guidées et festivals d’été y sont organisés.

L’embarcation pour visiter l'ile d'Aix vous attend à Boyardville
Visite de l’île d’Aix à bord du voilier La Marcelle à Boyardville

Flânez dans les rues, la rue Napoléon propose à ses visiteurs 2 musées : le musée Napoléon et le musée Africain, de beaux objets y sont exposés. A quelques pas de là, la maison de la nacre, le nacrier produit des pièces uniques qui sont expédiées par bateau depuis le port de l’ile d’Aix. Pour les passionnés de vieilles pierres, non loin d’ici, l’église et le prieuré Saint-Martin ont souffert lors des guerres du XIVe siècle.

A la pointe Sainte-Catherine se trouve le fort de La Rade, un bâtiment militaire qui s’est transformé en village de vacances. Au nord-ouest du fort, le phare de l’île d’Aix est composé de deux tours. Il a été restauré à la fin de l’année 2013.

Programmez votre croisière en mer au départ de Boyardville à bord du voilier La Marcelle, faites escale pour la journée sur l’île d’Aix, il y a tant de chose à découvrir lors de visites et de balades.

L’équipage de La Marcelle, vous propose d’embarquer pour l’île d’Aix :

  • Une journée sur l’île avec le tour de Fort Boyard.
    Une promenade à bord du voilier La Marcelle au départ port de Boyardville dès le matin pour une excursion en mer. Une halte est effectuée au milieu du Pertuis d’Antioche pour admirer le plus beau des monuments maritime, le Fort Boyard. Son historique vous est contée par le capitaine du bateau. La croisière se poursuit, l’équipage de La Marcelle vous dépose sur l’île d’Aix pour la journée et vous reprend le soir aux environs de 18h30, ( Voir tarifs et conditions ).

Embarquez à bord, Moussaillon !

Prenez place, Le Capitaine de « La Marcelle » n'attend plus que vous !

Réservez sans plus attendre votre place à bord du « Bateau Pirate » et partez à la découverte de Fort Boyard et l’île d’Aix, les joyaux de l’Atlantique Nord !

Découvrez l'Album Photo réalisé par l'équipage de « La Marcelle »

balade-mer-promenade-fort-boyard-ile-aix-voilier-la-marcelle
Île d'Aix : de la préhistoire au Moyen Âge

Quelques traces de pas et des silex taillés attestent d’une présence humaine à la préhistoire. Mais difficile de savoir s’il s’agissait d’une véritable implantation.
Les preuves de la présence romaine sont plus nettes, avec des découvertes datant de l’époque romaine : sépultures, sarcophage, armes, tuiles de construction… De l’époque mérovingienne, on garde la trace de la légende de saint Malo qui, venu de Bretagne, est mort sur l’île en 634.
La véritable histoire attestée de l’île commence avec les moines bénédictins qui implantent un prieuré sur Aix vers 800. En 844, des pirates danois et normands pillent l’île et s’en servent de base arrière pour écumer la région.

Au Moyen Âge, les moines de Cluny la reçoivent en donation et y construisent l’église et le prieuré de Saint-Martin. La guerre de Cent Ans ouvre une ère agitée pour l’île qui passe alternativement sous domination anglaise et française de 1300 à 1384. Date à laquelle les Anglais abandonneront définitivement leur occupation, laissant l’île désolée et la population décimée.

Aix : de la Renaissance à nos jours

En 1582. L’île d’Aix est meurtrie par une épidémie de peste et décline.
En 1613. Contre l’influence protestante de La Rochelle, l’Église catholique fait ériger une nouvelle église. Aix devient une escale de ravitaillement des navires partant pour le Nouveau Monde.
De 1699 à 1704. Le bourg, les fortifications et les remparts sont édifiés d’après les dessins et les plans de Vauban.
De 1757 à 1783. Les Anglais détruisent les structures militaires de l’île. Par manque d’argent, la reconstruction française sera longue et inefficace sous le marquis de Montalembert.
De 1789 à 1799. La Révolution perturbe peu la vie de l’île. Excepté en 1793, où l’île constitue la dernière sépulture de 300 prêtres réfractaires déportés par la Convention.
De 1801 à 1812. Napoléon Bonaparte installe une garnison sur l’île et relance les projets de fortifications des côtes. Les travaux du fort Boyard et du fort Liédot commencent tandis que le fort Enet est construit.
En 1815, du 12 au 16 juillet, l’Empereur passe sa dernière semaine en France sur l’île d’Aix avant de partir en exil vers Saint-Hélène.
De 1854 à 1866. La fin des travaux du fort Liédot et du fort Boyard arrive un peu tard et l’île connaît un nouveau déclin.
De 1941 à 1918. L’île accueille les prisonniers de guerre allemands et russes et retombe dans sa léthargie.
À partir de 1925. Le baron Napoléon Gourgaud et son épouse Eva Gebhard, décident de redonner son lustre à l’île. Ils restaurent les monuments militaires et civils et créent le musée Napoléon et le musée Africain.

Les musées à visiter

Les deux musées nationaux sont créés par le baron Napoléon Gourgaud, l’arrière-petit-fils de l’un des derniers généraux fidèles à l’Empereur jusqu'à le suivre en exil à Sainte-Hélène. Il bénéficiera de l'aide de sa femme Eva Gebhard, une riche héritière Américaine.
Le musée national Napoléon de l’île d’Aix ouvre en 1928. Ses 10 salles vous feront découvrir la vie de l’Empereur et de l’époque, l’histoire d’Aix ou la famille Gourgaud. Il fait l’objet d’une donation en 1933 et sera rattaché au musée national de Malmaison en 1959.
La Maison de la nacre est un musée de médiation scientifique créé en 2005 par Hervé Gallet qui a repris l’atelier et la boutique fondés par ses parents vers 1950. Vous apprendrez tout ce qu’il a à savoir sur la nacre et ses utilisations à l’aide d’un audioguide et à travers 11 films vidéo et 24 vitrines. Découvrez des professionnels et des scientifiques soucieux de vous transmettre leurs connaissances.

Les fortifications de l'ile d'Aix

Pierres angulaires de la défense fortifiée destinée à protéger l’arsenal de Rochefort, consacrez-leur du temps pour admirer l’art de la fortification.
Le fort Boyard est situé à mi-chemin entre l’île d’Oléron et l’île d’Aix, à laquelle il est administrativement rattaché. Commencée en 1666, sa construction s’achève en 1857. Il servira de prison et deviendra surtout célèbre grâce aux tournages de l’émission « Fort Boyard ». Le fort ne se visite pas, mais vous pouvez en faire le tour lors d’une croisière à bord du voilier La Marcelle. Le fort de la Rade a été bâti en 1703 pour servir de mouillage aux navires rochefortais. Détruit par les Anglais, il est reconstruit par le marquis de Montalembert en 1757. Vous pouvez le visiter librement, même s’il abrite une résidence hôtelière.
Le fort Liédot, initié par Napoléon en 1808, est fini en 1834. Admirez cet imposant chef-d’œuvre architectural. Lieu de garnison, il a aussi renfermé des prisonniers militaires et politiques, notamment le premier président algérien Ben Bella.
La batterie de Jamblet et son nouvel espace muséographique vous donneront une idée de l’ingéniosité de la défense de l’arsenal de Rochefort.

L’ile d’Aix, un charme préservé

Cet îlot de l’archipel Charentais ressemble à un croissant de 3 kilomètres de long sur 700 mètres de large. Plus petite île de l’archipel, elle est aussi la seule dont l’accès est maritime et ne peut se faire que par bateau. Classé en site naturel remarquable, ce petit paradis offre donc une nature préservée à découvrir à pied ou en vélo, le trafic automobile est restreint.
Depuis Boyardville, le bateau pirate « La Marcelle » vous dépose pour une journée sur l’ile d’Aix pour des visites et des balades, avec une escale commentée au fort Boyard. Vous pourrez faire le tour de l’île en suivant le sentier des Douaniers. Comptez 3 heures de marche, si vous choisissez la randonnée. Sinon, il vous faudra 1 heure environ : louez un vélo ou montez dans une calèche tirée par des percherons.

Un mausolée napoléonien

Dès l’arrivée au débarcadère, vous voilà en immersion napoléonienne. À votre tour, vous foulez le dernier sol que l’Empereur a choisi de fouler avant son exil vers l’Angleterre. Depuis la place Austerlitz, vous apercevez l’hôtel du même nom et suivez les rues Napoléon ou Marengo. Si vous êtes atteint de Napoléon mania, courez au musée Napoléon créé par le baron Napoléon Gourgaud, l’arrière-petit-fils d’un des généraux de la Vieille Garde. Avec sa femme, il transforme la maison du Commandant où l’Empereur avait logé lors de son dernier séjour en France.

Vous y découvrirez des tableaux de maîtres, du mobilier et des objets d’époque : la collection de 40 pendules affichant l’heure de la mort de l’Empereur (17h49), un fragment de son cercueil... Faites un saut au musée Africain tout proche et qui vous dépaysera avec sa collection d’objets africains. Ce sont les souvenirs du baron qu’il a lui-même rapportés directement de ses safaris en Afrique.

Informations pratiques

Côté sécurité, pour profiter pleinement des plaisirs de l’île, respectez l’environnement en suivant les recommandations affichées le long des sentiers balisés.
Vous disposez également d’un centre de secours, d’un cabinet médical et d’un poste de gendarmerie.
Côté baignade, la plage de l’anse de la Croix est l’unique plage surveillée durant la saison estivale. Certaines sont interdites à la baignade (Baby Plage, Sables d’or). Lancez-vous dans la pêche à pied sur les rochers recouverts d’huîtres, à condition d’être convenablement chaussé.
Côté services, vous disposez d’une agence postale, mais pas de distributeur de billets.